Comment choisir son carrelage ?

Un carrelage ne se choisit pas qu’à l’oeil pour sa beauté, il doit aussi répondre à d’autres critères en fonction de l’endroit: couloir, salle à manger, salon, cuisine, salle de bains, WC, terrassen balcon, escalier etc… et du lieu où il sera posé: intérieur ou extérieur.

pose carrelageSelon leur méthode de fabrication et de finitions, les carrelages présentent des caractéristiques très différentes de résistance à l’usure ( trafic des personnes, encrassement), aux poinçonnements et chocs, à l’eau ( éclaboussures et gel) et aux agents chimiques ( produits ménagers).

Pour faciliter le choix des particuliers, l’ AFNOR ( association française de normalisation) en concertation avec les fabricants, a défini un classement ( appelé UPEC) selon des critères de résistance du matériau par rapport aux agressions extérieures.

Pour les produits Mortiers-colles

– premières lettres avec leurs chiffres

C1: mortier-colle normal pour sols intérieurs et murs.

C2: mortier-colle amélioré ( plancher chauffant à circulation d’eau).

C2S: mortier-colle amélioré et déformable ( supporte de forts écarts de témpérature: planchers rayonnants, façades).

– secondes lettres

E: temps ouvert allongé ( permet d’encoller des surfaces plus grandes).

F: durcissement ( réduit le temps d’inutilisation d’une pièce).

T: résistant au glissement ( permet une pose murale sans calage).

G: fluide ( en pose au sol, présente un pouvoir mouillant amélioré).

Pour les produits adhésifs

– premières lettres avec leurs chiffres

D1: adhésif normal

D2: adhésif amélioré ( résistant à l’eau).

– secondes lettres

E: temps ouvert allongé

T : résistant au glissement


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.