Comment poser un carrelage mural ?



Après avoir fait tous vos tracés, vous allez pouvoir attaquer la pose du carrelage mural. ( Voir comment faire les tracés ). Comment poser du carrelage mural ?

carrelage mural pose mur carreauxDe part et d’autre de l’axe horizontal et sur le tasseau précédemment fixé, poser à blanc côte à côte des carreaux ( en respectant l’écartement des joints). Effectuer un calepinage ( terme technique définissant cette opération) qui vous permettra de vous rendre compte des coupes éventuelles à effectuer ( dans les angles) et du rendu des carreaux. Si vous vous rendez compte après cette pose à blanc que les coupes en périphérie sont inesthétiques ou trop petites, vous pouvez toujours, à ce stade, où rien n’est collé, déplacer légèrement l’axe vertical ( pour avoir des carreaux entiers) ou tricher légèrement d’un à 2 mm sur la largeur du joint.

Dans notre exemple, le petit côté de la baignoire fera face à  la porte, il serait préférable, pour une question d’esthétique, de poser des carreaux entiers au départ de l’angle rentrant, et ce sur le face à la porte.

L’ arête de l’angle rentrant étant, dans notre cas, parfaitement verticale, et l’angle bien équerré, vous pouvez commencer, comme souhaité , dans l’angle par carreaux entiers.

L’espace baignoire dépassé par des carreaux entiers, tracez un marquage qui servira de repère au traçage d’un nouvel axe vertical décentré par rapport à l’axe AB initialement tracé.

Sur ce nouveau repère, positionner règle et niveau à bulle pour obtenir une parfaite verticale.

Tracer la verticale qui vous servira de nouvel axe pour commencer la pose.

Déposer la colle avec une truelle par exemple, sur une zone d’environ 8 à 10 carreaux en surfaçant sommairement.

Lisser par des passes juxtaposées pour égaliser l’épaisseur de colle en respectant une même inclinaison de la spatule.

Attention : certains carrelages présentent un sens de pose qu’il faut respecter. Ici, la flèche moulée dans le indique le haut du .

En appui sur le tasseau, et en partant de l’axe vertical, positionner les carreaux en intercalant des croisillons ( pour respecter un espacement régulier des joints).

Ne pas négliger l’utilisation de croisillons. Les croisillons garantissent des espacements de joints réguliers, évitant de dériver dans de faux équerrages. Les croisillons existent dans des de 2 à 15 mm. La préconisation de la taille du joint est généralement indiquée par le fabricant, en fonction du type de carreaux, sur l’emballage.

La pose de listels en guise de frise est une solution élégante à la séparation de deux teintes de carreaux.

Encoller par petite surface.

Attention : Il faut toujours mélanger les carreaux de plusieurs paquets. Ouvrez 5 à 6 paquets, prenez un carreau dans chaque paquet et juxtaposez les lors de la pose, ce qui permettra de noyer dans la masse les éventuelles petites différences de nuances. Si le carrelage présente un relief ou un motif, il faut respecter impérativement le même sens de pose pour les carreaux.

Progresser par panneaux complets du bas vers le haut. L’adjonction ponctuelle de carreaux de décors peints ou à motifs en relief, disséminés dans de grandes surfaces unies, permet de rompre la monotonie.

carrelage pose mur muralUne deuxième frise, parfois plus étroite, est une autre alternative décorative pour casser la monotonie d’un carrelage uni.

Le premier panneau d’une largeur de 6 à 7 carreaux terminé, recommencer un nouveau panneau vertical de largeur semblable au précédent.

Vérifier régulièrement le bon alignement des carreaux aussi bien horizontalement que verticalement, le meilleur gage de réussite étant la mise en place systématique de croisillons.

Poser la rangée supérieure : vous pouvez à présent terminer ce côté de mur en réalisant les coupes de la dernière rangée verticale de carreaux.

Mesurer la largeur nécessaire, ne pas oublier de prévoir et donc de déduire une largeur de joint en angle, au moins égale à celle des croisillons.

Si les murs sont bien parallèles, vous pouvez exécuter toutes les coupes simultanément.

Poser les carreaux coupés pour terminer ce côté du mur.

Il vous reste à réaliser la pose de la rangée basse. Commencer par la partie où les carreaux sont entiers.

Recouper les carreaux au fur et à mesure que le sol remonte, sans oublier de prévoir un joint au niveau du sol, de taille au moins égale à celle du croisillon.

Avant de terminer de carreler le mur, et pour des questions de délais de séchage, continuer par la préparation de l’étanchéité de l’espace baignoire.

La primaire d’accrochage s’applique au pinceau dans les angles et au rouleau sur les grandes surfaces.

La primaire d’accrochage sèche, déposer au pinceau dans l’angle une bonne couche d’un produit spécial d’étanchement ( plusieurs fabricants en produisent).

Déposer dans le produit d’étanchement encore frais une bande à joint et la maroufler avec une spatule pour bien la faire pénétrer dans l’enduit. Repasser sur le calicot une deuxième couche d’étanchement.

Déposer au rouleau, sur le reste de la zone baignoire, deux bonnes couches du même produit d’étanchement ( respecter le temps de séchage entre les deux couches).

Poursuivre la pose du carrelage pour terminer ce côté de mur.

Le mur terminé, continuer par la mur adjacent.


    Voir aussi: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

    Donnez votre avis sur Comment poser un carrelage mural ? ou posez une question !




    Warning: file_get_contents() expects parameter 2 to be boolean, resource given in /homepages/17/d264713370/htdocs/carrelage/wp-content/plugins/star-snippets-rich-snippet-vote/star_snippets.php on line 370